La chapelle Notre Dame de Clans se situe entre les hameaux des Vailhés et de Pradines, au pied du plateau de l'Auverne. C'est un édifice dédié à la vierge Marie.
Plusieurs explications, plus ou moins anecdotiques, sont avancées pour l'origine du nom de « Clans ».
D'après certains historiens , le nom de « Clans » viendrait du tintement des cloches des troupeaux qui pâturaient dans les environs de cette chapelle.
Mais une légende très répandue raconte qu'une riche châtelaine se rendait avec sa vielle mule à la messe du 15 Août en l'église de Celles. La mule connaissait bien le chemin et faisait tinter ses grelots ( en patois Les Clans ) à chaque pas. Pour se rendre à la cérémonie il fallait traverser la rivière du Salagou avec l'attelage. Un violent orage avait fait monter soudainement les eaux, au risque d'emporter l'équipage.
La dame et son cocher prirent peur et la châtelaine se mit à prier la Sainte Vierge, lui promettant de faire construire une chapelle, sur les flancs du plateau de l'Auverne si Elle les sauvait. Le muletier ajouta que s'ils étaient sauvés ils donnerait pour le clocher «  les Clans » de sa mule.
Ainsi la mule et l'attelage sortirent des tourbillons de la rivière. Et depuis la chapelle de Clans veille sur la plaine du Salagou.




D'autres variantes de cette légende existent, chacun y ajoutant sa propre interprétation.
Cette chapelle existe au moins depuis le XII ° siècle, d'abord paroisse indépendante puis rattachée à paroisse de Celles (entre 1252 et 1331).
Plus récemment, au début du XX° siècle, plusieurs paroisses se disputaient le rattachement de Clans (Celles, Liausson et Clermont l'Hérault) : disputes intestines que nous révèle un chant en occitan qui était entonné lors des offices rassemblant les catholiques de ces diverses paroisses (voir le chant ci-après).


A l'heure actuelle la Chapelle de Clans ne fait plus l'objet que de pèlerinages : à l’origine deux célébrations, une le premier dimanche de Mai, une le 15 Août.


Le 1° Dimanche de Mai a été supprimé entre 1950 et 1955 car cette fête religieuse rentrait en concurrence avec la Saint Fulcran de Lodève, instaurée aux mêmes dates.

Après le départ des habitants de Celles et de la vallée du Salagou, la tradition du pèlerinage à la chapelle de Clans s'est perpétuée (d'après les souvenirs des habitants interrogés, le pèlerinage a été interrompu pendant 2 ou 3 ans seulement).
La mairie de Celles s'associe à cette célébration, chaque 15 Août, en offrant l'apéritif aux paroissiens à la sortie de l'office.





Il y avait une cloche à Clans avant 1969 mais elle a été volée depuis et non encore retrouvée.

Chant de Notre dame de Clans :

Clans es miou
Clans es tiou
Clans es de tout lou mounde
Lous Vailhés
Soun pla près
Salagou coule à sous près.

Traduction en français :

Clans est mien
Clans est tien
Clans est à tout le monde
Les Vailhés
C'est tout près
Salagou coule à ses pieds.